Ostberg gagne le WRC-2 au Rallye d'Estonie en Citroën C3 Rally2

Mads Ostberg, pilote officiel en Citroën C3 Rally2, s'impose largement en WRC-2 au rallye d'Estonie. Le pilote Citroën a signé pas moins de quinze temps scratchs en dix-sept épreuves spéciales (ES). Il reste invaincu en WRC-2 en 2020 avec trois victoires en autant de courses disputées et leader du championnat.

Ostberg gagne le WRC-2 au Rallye d'Estonie en Citroën C3 Rally2

Après de longs mois d'attente, le championnat du monde des rallyes (WRC) a enfin repris, pour le plus grand plaisir des équipes et des fans. Pour des raisons maintenant évidentes, le calendrier a été remodelé, accueillant deux nouvelles épreuves : le rallye d'Estonie et le rallye d'Ypres (en Belgique). 

Quatrième manche du championnat, ce rallye d'Estonie n'est pas une découverte pour toutes les équipes. En effet, de par son profil, il a longtemps servi de test grandeur nature aux équipes WRC, qui venaient préparer le rallye de Finlande et peaufiner leurs réglages. Au programme : 233 kilomètres chronométrés, des ES très rapides avec des routes relativement larges, beaucoup de sauts et d'engagements de la part des pilotes.

Mads Ostberg et Torstein Eriksen arrivaient en Estonie en leader du WRC-2, après leurs victoires au Monte-Carlo et en Suède. En WRC-3, quatre équipages sont engagés en Citroën C3 Rally2, tous en découverte des routes estoniennes : Marco Bulacia - Marcelo Der Ohannesian, leaders du championnat, au sein de l'équipe TRT, Nicolas Ciamin - Yannick Roche chez DG Sport, Yohan Rossel - Benoit Fulcrand chez PH Sport et l'équipage états-unien Sean Johnston - Alexander Kihurani chez Sainteloc.

Résumé du Rallye d'Estonie 2020

Mads Ostberg, bien qu'ayant subi une crevaison lors de l'ES4, terminait la première boucle du rallye en tête du WRC-2, devançant N.Gryazin (Hyundai I20 R5) de 16s. L'équipage norvégien imposait son rythme à la concurrence lors de la deuxième boucle et remportait la totalité des ES disputées. Au soir de la première journée, le pilote Citroën C3 Rally2 rentrait en tête avec une avance confortable de trente sept secondes sur son premier poursuivant. A l'aise sur ces routes, et en totale confiance avec la voiture, il maintenait un rythme élevé lors du deuxième jour. Au terme d'un rallye parfaitement maîtrisé, où il a remporté quinze des dix-sept ES parcourues, Mads Ostberg et Torstein Eriksen signe leur troisième victoire en WRC-2 en 2020. Ce succès lui permet d'augmenter de s'échapper en tête du championnat WRC-2. L'association Citroën C3 Rally2-Ostberg apparaît plus forte que jamais.

En WRC-3, l'ensemble des pilotes inscrits découvrait les routes estoniennes et leur profil si particulier. Chaque pilote a pu compter sur la facilité de prise en main, la fiabilité et la performance de la Citroën C3 Rally2. Marco Bulacia, jeune espoir bolivien, est habitué à rouler sur terre, mais pas sur des routes si rapides de son propre aveu. Après un temps d'adaptation nécessaire, le pilote Citroën de l'équipe TRT a trouvé son rythme, signant plusieurs top 5 face à une concurrence plus expérimentée. Il finit à la quatrième place en WRC-3 et occupe désormais la seconde place au championnat.

Nicolas Ciamin a conclut la première journée à une belle sixième place en WRC-3, prenant beaucoup de plaisir sur le tracé estonien. Le second jour, le jeune pilote français a assuré et termine finalement à la cinquième place du WRC-3.

Sean Johnston, jeune pilote californien, a su mettre à profit sa participation au rallye ERC Liepaja. Onzième le premier jour, l'équipage nord américain signe une remarquable deuxième journée et s'offre la huitième place en WRC-3.

Yohan Rossel, champion de France des rallyes asphalte en titre, poursuit son apprentissage sur terre, tout en prenant lui aussi beaucoup de plaisir au volant. Il termine le rallye à la neuvième position en WRC-3.

Ils ont dit

Mads Østberg - vainqueur du WRC-2 en Estonie - Citroën C3 Rally2

“Torstein et moi-même étions ravis du retour à la compétition en WRC ce week-end avec la Citroën C3 Rally2 et après un longue coupure. Ma dernière participation ici date d'il y a huit ans. Le parcours du rallye était plus technique, moins rapide et avec plus de sauts qu'à mon souvenir. Mais l'atmosphère était la même ! Notre reprise au Rallye Liepaja en Lituanie nous a aidé dans notre préparation aux routes rapides estoniennes. Nous avons aussi profité de cet événement pour faire du développement sur la voiture. La C3 a été très rapide ce week-end et nous a permis de remporter la catégorie WRC-2. Nous avons augmenté notre avance dans le championnat."

Marco Bulacia, quatrième en WRC-3 en Estonie, Citroën C3 Rally2

“C'est vraiment génial de prendre à nouveau le volant d'une vraie C3 Rally2. J'ai passé les derniers mois à enchaîner les compétitions virtuelles. Je suis satisfait de mon rallye, tout était nouveau pour nous. Je n'avais jamais participé à un rallye si rapide, probablement plus rapide que la Finlande. Il nous a fallu un temps d'adaptation, dans la prise de note et le style de pilotage. Nous sommes maintenant second en WRC-3 et allons nous battre pour la conserver, voire même récupérer la première place."